Vitrines

Mes polaroids ont pour origine l'architecture.

C'est un dialogue ininterrompu avec le patrimoine architectural

qui nous a été légué.

Des détails m'interpellent, détails que j'isole et recadre.

Ceux-ci forcent l'attention, la réflexion.

Il s'agit de faire "Voir" et "de faire voir" autrement l'espace.

Les séries "Windows" et "Vitrines" représentent des traces

laissées à l’abandon ou disparues depuis peu.

Ces traces sont fascinantes.

Elles baignent dans ce retour du passé, du lointain, du perdu, de

l’oubli. Il s'en dégage une fascination à laquelle nous ne

pouvons nous soustraire.

Tout ce qui remémore les lieux, objets anciens, possède une

force que nous n'épuisons pas, qu'il s'agisse d'une période du

passé en général ou de nous même en particulier.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site