Citernes New York 2011

 

On décide d’y aller un jour.  
Et puis on part. Une fois là bas, on visite, on flâne, on respire ce lieu.
Et il faut bien revenir.
Mais dès le retour, un manque se fait ressentir.
Un manque qui va s’accentuer jour après jour.
Jusqu’à devenir une obsession : il faut qu’on y retourne….
Absolument !  
Cette sensation fut la mienne en 2011.
Depuis elle perdure, entre chaque voyage là-bas.
Cette ville, c’est : NEW YORK.

 


 

On estime entre 10.000 à 15.000 citernes d'eau sur les toits de New York.