Scénographie

 

2004:  - « Ogre » de Larry Tremblay avec Frédéric Hérion.

           Mise en scène de Michel Tanner, Christine Mordant.

           Composition musicale Daniel Denis.

           Fabrique de Théâtre, Province de Hainaut Belgique

 

[IMAGES/MIROIRS]

[IMAGES PROJETÉES]

[IMAGES SCÉNE]

Il me semble intéressant d’intégrer sur scène un dispositif de prise de vues enregistrées par une caméra et projetées sur écran, de confronter le corps réel de l’acteur avec son corps « médiatisé » en directe par la vidéo, de dévoiler au spectateur l’imperceptible mouvement du langage.

Etablir un décalage constant entre l’image réelle, l’image scène et la virtualité de son double surdimensionné pour, (suspendre/surprendre), retarder, multiplier ou intensifier la gestuelle de l’acteur et accentuer l’effet mémoire. (Temps).

Acteur, (images/miroirs), (images projetées), (images scène), le dialogue s’élargit par la présence du spectateur/acteur, par son regard, par ses propres images véhiculées. (Mémoire).

 

ogre.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site